Lifting cuisses

Lifting cuisses Tunisie

La cruroplastie ou lifting des cuisses en Tunisie est une opération de chirurgie esthétique de la silhouette traitant l’affaissement de la peau des cuisses. La peau de la face interne des cuisses est relâchée à cause des variations pondérales avec amaigrissements importants, les grossesses, l’hérédité ou le vieillissement. Cet acte chirurgical peut être accompagné d’un lifting ou un remodelage des fesses.

Lifting cuisses Tunisie

Prix lifting des cuisses en Tunisie

Le prix d’une intervention de lifting des cuisses en Tunisie est beaucoup moins cher que dans les pays européens. En choisissant la Tunisie comme destination pour le séjour médical, le patient va profiter d’un service professionnel avec des prix très concurrentiels.

Après analyse des photos des zones à traiter par le chirurgien (et envoyées par le patient), notre équipe envoie un devis personnalisé et adapté à la demande du patient.

Le tarif comprend tous les frais liés à l’opération : honoraires du chirurgien et du médecin anesthésiste, hospitalisation, médicaments, consultations préopératoires, bilans postopératoires, frais du bloc opératoire, produits médicaux (tels que prothèses, gilet ou soutien de contention, pansements, gaine, etc.). Le prix inclut également l’hébergement dans un hôtel de luxe en pension complète ainsi que tous les déplacements entre aéroport, hôtel et clinique.

Prix lifting cuisses en Tunisie 1560 € Séjour : 5 nuits et 6 jours

Photos avant/après lifting ccrural

avant apres lifting cuisses en tunisie
Relâchement et excès de peau sur la partie interne des cuisses corrigé par un lifting de l’entrejambe. Cicatrices sont invisibles et discrètes.
lifting cuisses avant apres
Retombée cutanée causée par une perte importante du poids. Après Lifting des cuisses : retension de la peau et restauration de son élasticité.

Intervention de lifting crural à la Clinique

A la Clinique, le lifting crural est une opération supervisée par les chirurgiens plasticiens les plus reconnus en chirurgie de la silhouette en Tunisie. Les détails de l’intervention sont définis et clarifiés par votre chirurgien après l’analyse des résultats des bilans préopératoires. Par la suite, le type d’analgésie est fixé avec le médecin anesthésiste selon vos besoins.

Le chirurgien effectue une incision près du sillon de l’aine et qui descend jusqu’au pli entre le périnée et la partie intérieure et supérieure de la cuisse. Par la suite, une lipoaspiration localisée dans la zone incisée permet d’éviter les infiltrations de graisse. La peau excédentaire est éliminée et celle qui reste est fixée au plan musculo-aponévrotique. La tension est maintenue profonde grâce à cette fixation et la cicatrice est dissimulée dans un sillon naturel.

Suites opératoires et résultat de cruroplastie

L’hospitalisation peut durer 48 heures si la quantité de graisse et de peau retirée est importante. Des bandes élastiques collantes ou un panty de liposuccion est porté à la sortie de l’opération. Des sensations désagréables de tension et des élancements peuvent être ressentis. La zone opérée peut laisser apparaître œdème et ecchymoses qui mettront 10 à 20 jours pour résorber.

Il faut attendre 4 à 6 semaines avant de reprendre les activités sportives. Il faut attendre la maturation des cicatrices pour observer le résultat final, cette période peut aller jusqu’à 12 mois.

Questions/Réponses sur le lifting des cuisses

Un lifting des cuisses comme un lifting des bras offre de nombreux avantages, il permet de rédraper l’excès de peau, de corriger le relâchement cutané et donne des résultats spectaculaires. Ici nous répondons aux questions les plus fréquemment posées avant de se lancer dans une intervention de lifting crural.

Quel est l’âge limite pour une cruroplastie ?

Pour pouvoir bénéficier d’un lifting des cuisses en Tunisie, le patient devrait avoir 18 ans au minimum. Il est primordial qu’il soit en bonne santé, d’où l’importance de réaliser des diagnostics, des bilans et des consultations avant l’opération avec le chirurgien et le médecin anesthésiste.

Quels sont les types de cicatrices engendrées par le lifting des cuisses ?

Dans l’intervention de lifting crural, les cicatrices sont horizontales quand il s’agit de corriger l’excès cutané en longueur. De cette façon, les cicatrices sont discrètes et camouflées dans les plis naturels des fesses ou dans la partie interne des cuisses s’étendant du pli de l’aine jusqu’au pli sous fessier en arrière.

Si l’excès cutané en largeur à éliminer est très important, dans ce cas le chirurgien choisit d’effectuer une cicatrice verticale tout au long de la face interne des cuisses. La cicatrice peut dans certains cas dépasser le genou.

Si l’excès cutané à enlever est en longueur et en largeur, dans ce cas le chirurgien réalise un lifting à cicatrice en T.

Est-il nécessaire de faire une consultation préopératoire avant le lifting des cuisses ?

Avant de recourir à l’intervention, le patient doit impérativement effectuer un bilan préopératoire afin de vérifier qu’il n’existe pas contre-indication qui empêche l’intervention. Le patient doit également consulter son médecin anesthésiste quelques jours avant l’opération afin d’avoir toutes les informations nécessaires sur l’anesthésie et les complications qui lui sont liées.

Afin d’éviter le risque de la mauvaise cicatrisation ou de la nécrose cutanée (une parmi les plus graves complications), il est important que le patient arrête le tabac avant et après l’intervention, arrête de prendre des médicaments composés d’aspirine, arrête les pilules contraceptives (pour les patientes), etc.

Cette chirurgie peut-elle être prise en charge par la sécurité sociale ?

Dans la majorité des pays européens, l’assurance maladie ne prend pas en charge l’intervention de lifting des cuisses, puisqu’il s’agit d’un acte purement esthétique. S’il s’agit d’un excès cutané causé par une perte importante du poids, le patient peut poser une demande pour que la sécurité sociale rembourse partiellement le coût de l’intervention. Le patient doit être examiné tout d’abord par un médecin conseil de sa caisse d’assurance maladie.

En cas d’accord, le patient se chargera des honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste.