La mésothérapie : pas seulement un remède contre la cellulite

Micro-injections de beauté

Des injections de beauté pour lutter contre la cellulite, lutter contre la rétention d’eau et même lutter contre le vieillissement cutané. Mais la mésothérapie n’est pas seulement un traitement esthétique et peut faire beaucoup plus.

La mésothérapie : c’est quoi ?

traitement cellulite par mésothérapie

La mésothérapie est une technique utilisée aussi bien en médecine et en cosmétique, basée sur une injection sous-cutanée de certains médicaments, choisis en fonction du type de problème que vous voulez résoudre.

Elle est très appréciée pour sa capacité à agir directement sur la zone touchée sans impliquer d’autres organes, comme par exemple en introduisant les substances de manière systémique (bouche ou veine) et en limitant ainsi les éventuels effets indésirables.

En médecine esthétique, son utilisation concerne principalement le traitement des imperfections de la cellulite, en particulier la stagnation des liquides et des déchets dans les tissus. Les médicaments utilisés en mésothérapie contre la cellulite ont en effet pour tâche de favoriser la circulation sanguine et lymphatique, de redonner douceur et tonus à la peau.

Comme elle utilise des médicaments, la mésothérapie, quelle que soit sa fonction, doit être effectuée par un personnel médical spécialisé, après une analyse minutieuse du patient et du trouble qu’il souhaite traiter.

Avantages et inconvénients

En résumé, la mésothérapie présente des avantages importants par rapport aux autres thérapies :

– Thérapie ciblée qui traite les troubles sans impliquer les tissus environnants.

– Requiert des quantités limitées de médicament, réduites par rapport à celles généralement utilisées.

– En tant que traitement localisé, il agit plus rapidement et ses effets durent plus longtemps.

– Une amélioration effective est visible dès la première session.

– C’est une technique généralement indolore.

Alors, pourquoi ne pas utiliser la mésothérapie dans tous les cas où des médicaments sont attendus ?

Malheureusement, toutes les maladies ne peuvent pas être traitées par les couches superficielles et moyennes de la peau. Dans certains cas, il sera donc toujours nécessaire d’opter pour une administration par voie intraveineuse ou orale.

Applications possibles

Parmi les troubles pour lesquels la mésothérapie est recommandée, il y a sans aucun doute la cellulite. Mais les indications du traitement ne s’arrêtent pas là. Il se produit à la mésothérapie en médecine esthétique, la médecine sportive, phlébologie, dermatologie et traitement de la douleur.

En particulier, il convient au traitement de :

– Tendinites, entorses et contusions 

– Insuffisances veineuses et lymphœdèmes

– Maux de tête, cervical et cou raide 

– Acné

Cicatrices et chéloïdes 

– Traitement d’alopécie

– Cellulite, peau orange et rétention d’eau 

– Adiposité

Rides localisées ou superficielles

Curieusement, la mésothérapie est également utilisée en médecine vétérinaire.

Le traitement en détails

mésothérapie en détails

Avant de suivre une mésothérapie, le spécialiste doit vérifier l’état de santé général et exclure toute allergie aux substances utilisées dans le traitement.

Comme prévu, les aiguilles utilisées pour la mésothérapie sont plus fines que d’habitude pour faciliter l’injection et la rendre moins douloureuse. 

Généralement, un anesthésique est ensuite mélangé à la substance utilisée pour réduire davantage l’inconfort de l’aiguille.

Vous pouvez utiliser une seule aiguille ou des multi-injecteurs, une sorte de tête contenant plus d’aiguilles (jusqu’à 18) pour effectuer plus d’injections simultanément et couvrir de plus grandes surfaces en moins de temps. 

En effet, la séance de mésothérapie dure très peu, de 5 à 20 minutes environ, selon l’extension de la zone à traiter.

Les premiers résultats sont immédiatement visibles, mais pour une amélioration décisive et durable, il faut environ 8 à 10 séances, à subir une ou deux fois par semaine. 

D’autres traitements peuvent être associés à la mésothérapie, tels que le drainage lymphatique, la thérapie au laser ou la liposuccion.

Contre-indications et effets secondaires

Bien que les effets secondaires résultant du passage du médicament vers les organes et les tissus environnants soient exclus, des hématomes ou des ecchymoses peuvent survenir à la suite d’injections. Celles-ci devraient toutefois disparaître d’elles-mêmes en quelques heures.

Le mésoderme étant riche en vaisseaux sanguins et en terminaisons nerveuses, il est important que la technique d’injection utilisée soit très précise et réalisée par un spécialiste. Sinon, vous pourriez avoir des réactions indésirables, telles que des ecchymoses ou des douleurs.

Les contre-indications concernent avant tout le type de substance utilisée et la présence d’allergies éventuelles ; il incombera donc au médecin traitant de recommander la mésothérapie en fonction du cas individuel.