Rides du cou : remèdes esthétiques non chirurgicales

Remèdes esthétiques non chirurgicales pour les rides du cou

Hélas, le cou vieillit aussi. Dans cette zone, l’épiderme s’amincit rapidement et perd facilement de la tension et de l’enflure. Les premières rides du cou peuvent apparaître dès 25 ans. Puis, au fil du temps, la peau, auparavant tendue et lisse, cède le pas à la force de gravité et est sillonnée par des rides de plus en plus évidentes. Des rides horizontales typiques apparaissent, qui s’enroule autour du cou comme un collier naturel, au point de s’appeler anneaux de Vénus. Cette partie du corps est l’une des plus exposées au soleil et au vent. Par conséquent, vous ne devez surtout pas oublier d’appliquer le même soin hydratant que vous utilisez sur votre visage. Et c’est une région qui souffre beaucoup du style de vie et du stress. Si vous souhaitez éliminer les imperfections de vieillissement de la zone du cou, les dermatologues et les chirurgiens plasticiens peuvent toujours vous aider avec trois solutions douces : le peeling, la thérapie au laser et la ponction.

Soins pour le cou et le décolleté : comment les choisir ?

soins cou

Pour les premiers signes d’affaissement de la peau sur le cou, le laser peeling ou fractionné est utilisé. Ce sont des traitements délicats, adaptés à une période allant de 30 à 35 ans, qui n’endommagent pas la surface de l’épiderme et qui donnent des résultats visibles pendant six mois à un an. Lorsque les rides du cou commencent à être assez marquées, le spécialiste peut proposer après l’âge de 40 ans des injections superficielles à base d’acide hyaluronique pur. Cette substance, naturellement présente dans le corps, ne provoque pas d’intolérance ni de rejet, et non seulement lisse la peau, mais permet, dans certaines formulations et concentrations, de la régénérer d’elle-même, même lorsque l’effet de la ponction est terminé.

Ces trois armes non invasives, utilisées en clinique et sans anesthésie, ne constituent pas un traitement définitif. À un moment donné, si vous changez d’avis ou si vous n’aimez pas le résultat, il vous suffit de suspendre les retouches et de ne plus corriger le défaut. Vous retrouverez ainsi l’aspect naturel dans quelques mois. Mais regardons les détails des trois remèdes pour les rides du cou.

Peeling chimique : le traitement de surface pour le cou et le décolleté

L’un des traitements esthétiques les plus efficaces consiste à utiliser de l’acide glycolique, salicylique ou pyruvique. Le dermatologue, selon le cas, décide lequel choisir. Il sert à éliminer les cellules mortes de la couche superficielle de la peau grâce à un processus appelé kératolyse et, en même temps, aide l’épiderme à se régénérer. Le gel est étendu sur la partie à traiter et laissé pendant quelques minutes. Ensuite, il est doucement enlevé et une crème hydratante et protectrice est appliquée.

  • Age de traitement : 30 ans et plus.
  • Convient pour : rides superficielles.
  • Combien de séances : une session par semaine ou tous les deux, pendant quatre à six mois.
  • Anesthésie : non.
  • Durée de l’effet : jusqu’à six mois.
  • Contre-indications : La substance utilisée doit être calibrée sur le type de peau par des mains expertes, sinon il y a un risque d’inflammation et d’hyperpigmentation ultérieure. Le traitement esthétique au peeling chimique n’est pas indiqué sur les peaux enflammées. Des flocons peuvent apparaître et disparaître en quelques jours. Pas de soleil pendant au moins 15 jours après la fin du traitement.

Laser fractionné pour tonifier la peau du cou

traitement rides cou au laser

Plusieurs points de lumière minuscules agissent à une profondeur d’environ un millimètre, atteignant l’épiderme et le frappant par intermittence. Le laser fractionné est un traitement à la lumière qui stimule la production d’élastine et de collagène, deux substances qui contribuent à redonner un tonus à la peau du cou sans l’endommager.

  • Age : à partir de 35-40 ans.
  • Convient pour : rides superficielles.
  • Combien de séances : quatre à cinq séances, une toutes les deux semaines.
  • Anesthésie : Le dermatologue peut appliquer un anesthésique local sous forme de crème.
  • Durée de l’effet : jusqu’à un an.
  • Contre-indications : Il peut y avoir une rougeur et un gonflement, qui est réduit en 24 heures. Il est contre-indiqué sur les peaux enflammées, pendant la grossesse et pendant l’allaitement.

Produit de remplissage pour le cou à base d’acide hyaluronique

Pour combler les sillons du cou, nous procédons à des micro-injections d’acide hyaluronique naturel. L’opération, appelée technique de chevauchement, est réalisée à l’aide d’une petite aiguille qui permet l’insertion de quantités précises et toujours égales d’acide dans les plis. Cette substance, en plus d’hydrater, donne une plus grande fermeté aux tissus et stimule la production de collagène. Pour les rides du cou, le traitement est souvent associé à une desquamation.

  • Age : 40 ans et plus.
  • Convient pour : rides profondes
  • Combien de séances nécessaires : une fois par mois, deux ou trois fois.
  • Anesthésie : non.
  • Durée de l’effet : jusqu’à un an.
  • Contre-indications : L’acide hyaluronique peut causer une légère gêne au moment des injections. L’effet peut être neutralisé avec une compresse froide. Les renflements créés lorsque la ride est comblée peuvent durer quelques heures.

Comment prévenir les rides du cou ?

prévenir rides décolleté

Les rides du cou peuvent également se produire pendant le sommeil. Par conséquent, vous devez apprendre à ne pas dormir, la tête appuyée sur la poitrine, mais plutôt dans une position couchée sur le dos, la nuque bien tendue. Vous pouvez choisir, si cela est utile, d’utiliser un oreiller bas. 

Une autre erreur courante consiste à rester la tête baissée en marchant, en écrivant, en lisant ou en tapant sur l’ordinateur. 

Rappelez-vous de toujours garder votre cou bien tendu vers l’avant et le haut : vous retarderez ainsi la formation des anneaux de Vénus.

Obtenez un devis gratuit pour soins du cou et décolleté