Cellulite : les traitements anti-cellulite les plus efficaces

Astuces, bonnes pratiques et traitements médicaux pour combattre la cellulite

Quels sont les traitements anti-cellulites les plus utilisés et les plus appropriés pour lutter contre la cellulite ?

Combien de fois nous sommes nous posé cette question ? Par exemple, la liposuccion n’est pas utile s’il n’y a pas d’accumulation de graisse, alors que la carboxythérapie et la mésothérapie sont des traitements médicaux qui, associés à un mode de vie correct et à une activité aérobique modérée mais constante, peuvent donner d’excellents résultats.

Commençons par la définition de la cellulite

peau d'orange ou cellulite

La cellulite n’est pas un excès d’accumulation de graisse : ce sont deux choses différentes. La cellulite est une souffrance du tissu adipeux (panniculopathie œdématofibroscléreuse en termes médicaux), qui conduit à une fibrose du tissu adipeux et donc à cet aspect esthétiquement désagréable et évident de la peau d’orange sur certaines zones de la peau comme les jambes et les fesses.

Age d’apparition de la cellulite

L’âge au risque de l’apparition de la cellulite se situe après la puberté, c’est-à-dire à partir du développement de la femme, une période au cours de laquelle les œstrogènes augmentent. On peut dire que c’est pour cette raison que 90% des femmes sont touchées par la cellulite et que c’est donc à partir d’un jeune âge que la cellulite peut progresser si nous ne nous y opposons pas. 

Bonnes pratiques pour lutter contre la cellulite

La cellulite peut certainement être combattue parce que nous disposons de nombreux moyens : certains que le médecin peut faire, d’autres qui dépendent du mode de vie.

Pour lutter contre la cellulite, il faut beaucoup de persévérance : il faut considérer la cellulite non pas comme une maladie, mais comme un défaut esthétique à combattre

Parmi les bonnes habitudes simples à mettre en pratique, nous avons : boire beaucoup d’eau, manger des aliments sains, avoir une activité physique de type aérobie constante dans le temps.

Traitements médicaux de la cellulite

traitements médicaux contre cellulite

La liposuccion de la cellulite n’est pas utile. La mésothérapie et la carboxythérapie sont plutôt efficaces.

Remarque : la liposuccion sert plutôt à éliminer les dépôts graisseux.

Les traitements médicaux sont très utiles lorsque la cellulite a atteint un stade de la fibrose.

Mésothérapie

La mésothérapie est l’une des premières thérapies pratiquées contre la cellulite. Elle consiste à injecter dans le mésoderme, puis dans le derme moyen, la partie légèrement plus profonde de la peau, des substances ayant une activité lipolytique et drainante et qui favorisent le drainage lymphatique avec une activité simultanée de soutien à la microcirculation.

Rappelons que la mauvaise oxygénation de la cellule est également due à des problèmes de microcirculation : souvent, ces capillaires rouges disgracieux sont présents sur les jambes de la femme. L’efficacité de la mésothérapie est testée depuis des années.

Il existe des mésothérapies avec les médicaments allopathiques, c’est-à-dire les médicaments traditionnels et les médicaments homéopathiques, qui ont une efficacité un peu plus lente au fil du temps, mais qui les protège des allergies ou de l’intolérance aux produits pharmaceutiques.

Carboxythérapie

Elle a une grande validité à la fois seule et associée à la mésothérapie. C’est un traitement extrêmement efficace et sûr. Un gaz est inoculé avec des aiguilles très fines : le dioxyde de carbone médical. 

Le gaz parvient à pénétrer dans le tissu adipeux après l’inoculation, brise les adipocytes (cellules adipeuses) et libère les triglycérides des adipocytes. Cela permet également une plus grande libération d’oxygène par les globules rouges et donc une plus grande oxygénation des adipocytes.

La carboxythérapie conduit à une amélioration marquée de l’apparence de la peau d’orange ainsi qu’à une amélioration de l’apparence des jambes et silhouette.

Endermologie

Il s’agit d’un traitement du tissu conjonctif réalisé à l’aide d’une machine : un excellent traitement si le personnel qui l’exécute est capable d’utiliser l’appareil correctement et de ne pas endommager le tissu conjonctif.

C’est un traitement qui utilise les rouleaux pour “pincer” le tissu, réactiver la circulation et favoriser le drainage lymphatique. Il est très “dépendant de l’opérateur”, il est donc important de choisir un bon opérateur pour traiter ce type de technique.

Hydroélectrophorèse

C’est un traitement qui permet de transporter des liquides en profondeur sans utiliser d’aiguilles. C’est certes un traitement qui a une validité, mais qui n’est pas aussi efficace que les techniques d’aiguille qui permettent à la substance active de parvenir au point souhaité pour une action plus efficace. Cette méthode est finalement utile pour les patients qui ont peur de l’aiguille.